Loading...

INFOS COVID-19 - Les centres HOMEBOX mettent en place des mesures spéciales pour participer à la lutte contre le coronavirus. Merci d’en prendre connaissance en cliquant ici.

INFOS COVID-19 - Les centres HOMEBOX mettent en place des mesures spéciales pour participer à la lutte contre le coronavirus. Merci d’en prendre connaissance en cliquant ici.

Comment aider une personne âgée à déménager ?

Ce qu’il faut savoir lors du déménagement d’une personne âgée : 

  • Le déménagement n’est pas toujours choisi, soyez compréhensif et patient,
  • Prenez connaissance de l’agencement du nouveau logement,
  • Aidez la personne âgée à trier ce qu’elle souhaite conserver,
  • Prévenez les administrations et transférez les dossiers médicaux en avance,
  • Renseignez-vous sur les aides financières des caisses de retraite.

Si déménager est l’une des étapes les plus stressantes de la vie, elle l’est d’autant plus lorsque l’on est âgé et que l’on quitte un domicile dans lequel on a parfois élevé ses enfants et vu grandir ses petits-enfants.

La charge émotionnelle est décuplée. 

Mais le coût peut également représenter un véritable défi, surtout lorsque l’on perçoit une petite retraite.

Comment accompagner une personne senior dans son déménagement ? À quelles formalités faut-il penser ? Quelles aides est-il possible d’obtenir ? HOMEBOX fait le point pour vous permettre d’aider au mieux celles et ceux qui vous sont chers.

Pourquoi les seniors déménagent-ils ?

Sans surprise, les personnes âgées déménagent moins souvent que les trentenaires par exemple

Les situations sont multiples et, malheureusement, parfois subies. Ainsi, les seniors déménagent :

  • À la retraite pour rejoindre leur résidence secondaire ou changer de région,
  • Pour occuper un logement plus adapté (plain-pied) ou plus petit suite au départ des enfants ou au décès du conjoint,
  • Suite à une perte d’autonomie. Ils se dirigent alors vers une maison de retraite, un EHPAD ou la famille, tout simplement. 

Dans la plupart des cas, une personne âgée s’installera donc dans un domicile moins spacieux.

Le challenge pour les proches sera alors double : prendre soin de ces personnes parfois plus fragiles physiquement et assurer un soutien moral lorsqu’elles seront amenées à choisir ce qu’elles souhaitent conserver ou non.

personnes âgées assises sur un banc

Se renseigner sur le nouveau lieu de vie

Une fois le nouveau domicile choisi, n’hésitez pas effectuer une deuxième visite afin d’imaginer comment il pourra être aménagé. 

Essayez de projeter meubles et objets dans les volumes de la nouvelle résidence et, pourquoi pas, esquisser de premières idées de décoration.

S’il s’agit d’une résidence pour les seniors, n’oubliez pas de demander si les animaux de compagnie y sont acceptés et s’il est possible de personnaliser la chambre à sa convenance.

De même, essayez d’obtenir les horaires de déménagement. Dans certains établissements, le personnel peut même prêter main forte pour l’emménagement. Pensez-y !

Procéder avec patience et bienveillance

Le déménagement d’une personne âgé doit être abordé avec la plus grande attention.

En effet, un senior ne change pas de logement comme le fait un étudiant. Le domicile qu’il laisse derrière lui est chargé de souvenirs (mariage, naissances, fêtes…) et c’est une étape de la vie qui prend fin.

Si le volume des biens possédés tant à diminuer avec le temps au profit de ce qui est “utile”, l’attachement au lieu ainsi qu’aux objets qui s’y trouvent est bien plus important. 

Dans l’éventualité où un tri s’impose, soyez patient car ce seront autant de souvenirs que vous mettrez dans des cartons. 

Laissez la personne vous raconter l’histoire de ce service à thé ou de ce tableau et donnez-lui un peu de temps pour observer une forme de recueillement.

Une fois les éléments non essentiels mis de côté, vous pouvez : 

  • Les redistribuer à des membres de votre famille si vous en avez la possibilité,
  • Organiser un vide-maison et récupérer un peu d’argent pour le déménagement,
  • Les donner à des associations telles que Emmaüs,
  • Les laisser aux encombrants s’ils sont en trop mauvais état,
  • Les stocker temporairement dans un garde-meuble le temps de la réflexion.

femme aidant une personne âgée

Estimer le volume et le prix du déménagement

Pour déterminer le camion et le matériel dont vous aurez besoin le Jour J, il vous faudra estimer :

  • Le volume et le type de biens transportés,
  • La distance à parcourir,
  • La date de déménagement souhaitée.

Pour vous aider dans le choix de votre utilitaire, suivez notre guide.

La famille se porte souvent volontaire lors du déménagement d’une personne senior.

Toutefois, si vous n’êtes pas disponible à la date prévue ou que vous habitez loin de votre parent, des entreprises spécialisées dans le déménagement des seniors prennent en charge l’ensemble des démarches, de l’estimation du volume jusqu’au montage des meubles au nouveau domicile.

Bien sûr, n’hésitez pas à réaliser plusieurs devis et à partir à la chasse aux avis sur le web et auprès de votre entourage.

Suivez nos conseils pour éviter les arnaques au moment du déménagement.

Organiser le déménagement d’une personne âgée

Un changement de lieu de vie ne s’improvise pas.

Ainsi, on recommande généralement de démarrer la mise en carton au moins un mois à l’avance. Pour cela, il vous faudra trouver des contenants de différents formats, du scotch, des dérouleurs, des couvertures, un diable…

C’est à ce moment également que vous commencerez à lister les organismes à prévenir dans le cadre du changement d’adresse.

Il conviendra d’anticiper les clôtures de services tels que le téléphone ou l’électricité et surtout assurer le suivi de l’ensemble des dossiers médicaux.

personne organisant un pilulier

Les aides financières au déménagement des seniors

Déménager peut représenter un véritable trou dans le budget d’une personne âgée, surtout si sa retraite est modeste.

Néanmoins, il est possible d’obtenir des aides auprès de sa caisse de retraite ou de sa mutuelle complémentaire en fonction de ses ressources, de sa situation familiale ou de son niveau d’autonomie.

Parfois, ces organismes prévoient même un accompagnement pour les démarches administratives et pour trouver le logement adapté à la situation de la personne.

Si vous êtes retraité du privé, consultez la Carsat et l’Argic-Arrco, la Msa si vous êtes agriculteur, la Sécurité sociale pour les indépendants (ex RSI) si vous exerciez à votre compte et l’Ircantec pour les employés du secteur public.

Rendez-vous sur le portail national d’information pour les personnes âgées et leurs proches afin de connaître toutes les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Mis à jour : septembre 2020