Loading...

INFOS COVID-19 - Centres ouverts, réservations et contrats à distance possibles. En savoir plus en cliquant ici.

INFOS COVID-19 - Centres ouverts, réservations et contrats à distance possibles. En savoir plus en cliquant ici.

Les cinq meilleures astuces des québécois pour réussir leur déménagement

S’il y a bien un domaine sur lequel les canadiens ont beaucoup à nous apprendre, c’est le déménagement.

Chaque année à la même date, des milliers de Québécois choisissent de déménager. C’est ce que l’on appelle le “jour du déménagement”.

Du départ à l’étranger au déménagement à quelques mètres seulement du précédent domicile, nos amis d’outre-Atlantique ont indéniablement la bougeotte.

Dans cet article, nous partageons avec vous les cinq meilleurs conseils des québécois pour un déménagement réussi. 

Attachez vos tuques !

Qu’est-ce que le jour du déménagement au Canada ?

Le jour du déménagement (ou moving day en anglais) a lieu tous les ans au Québec et coïncide avec la date de fin de nombreux baux résidentiels, fixée au 1er juillet, et entraînant de nombreux déménagements simultanés. 

Cette date correspond également à la Fête du Canada.

On estime à environ 130 000 le nombre de personnes qui déménagent à Montréal chaque année au 1er juillet, 70 % des baux se terminant à cette date et 55 % des montréalais étant locataires.

Loin d’être un fait récent, le jour du déménagement remonterait même au XVIIIème siècle. L’objectif premier était alors d’établir une date fixe permettant d’empêcher les propriétaires terriens d’expulser les locataires fermiers avant la fonte totale des neiges.

C’est pourquoi un grand nombre de déménagements avait lieu au printemps à cette époque.

Ce fait social a par la suite évolué avec l’obligation de démarrer chaque bail au 1er mai en 1866.

Mais ce n’est qu’en 1973 que le gouvernement a choisi de déplacer le moving day en été afin de permettre aux enfants de ne pas changer d’école en milieu d’année.

S’il n’y a désormais plus aucune obligation pour les propriétaires de terminer un bail au 1er juillet, la tradition perdure.

Par conséquent, c’est d’une coutume de mobilité pluri-centenaire qu’héritent les québécois. 

Rien d’étonnant donc à ce qu’ils aient d’excellents conseils à nous transmettre pour réussir notre déménagement.

 

drapeau du Canada


Conseil n°1 : organiser son déménagement très à l’avance

Organiser son déménagement au dernier moment augmente les risques d’indisponibilité ou de tarification gonflée de la part des entreprises spécialisées. Et ça, les québécois ne le savent que trop bien.

C’est pourquoi il est nécessaire de planifier ce projet au moins deux mois à l’avance et d’afficher un minimum de flexibilité pour profiter des meilleurs tarifs.

Si vous n’en avez pas la possibilité, pourquoi ne pas solliciter l’aide de votre famille et de vos amis en échange d’un bon repas ? C’est l’option favorite des canadiens lors d’un déménagement !

Sinon, référez-vous à notre guide dédié au déménagement en urgence, pour changer de vie sans y laisser des plumes.

Conseil n°2 : déménager l’essentiel, rien que l’essentiel

Imaginez plusieurs dizaines de milliers de personnes quitter un logement pour en investir un nouveau, dans la même ville, le même jour.

Vous commencez à réaliser à quel point le moving day est un véritable contre-la-montre pour les québécois.   

C’est pour cela qu’ils ont l’habitude d’aller à l’essentiel et de ne déménager que ce dont ils auront vraiment besoin dans leur nouveau logement afin de gagner du temps… et de l’argent.

Tant et si bien qu’environ 55 000 tonnes de déchets sont réceptionnées par les décharges montréalaises durant les semaines qui précèdent et suivent cette transhumance moderne !

Mais pas question de se jeter la tête la première dans ce grand ménage. Triez consciencieusement ce que vous souhaitez conserver, donner à des proches ou à des associations, revendre ou jeter

Gardez toutefois à l’esprit que la poubelle doit être la dernière option. Évaluez toujours comment vous pouvez donner une seconde vie à vos objets. Si c’est impossible, renseignez-vous sur les dispositifs de tri de votre commune.

 

Depuis 1996, HOMEBOX vous accompagne dans tous vos projets de déménagement, travaux, rénovation ou encore expatriation. Découvrez la petite histoire d’une grande entreprise de garde-meuble.

 

poubelles de tri sélectif


Conseil n°3 : avoir une place de stationnement

Les québécois déménagent pour la plupart le même jour. La question du stationnement est donc absolument cruciale.

Si la situation est moins complexe en France, garer un camion en zone urbaine peut demeurer un vrai challenge. 

Demander une autorisation de stationnement à votre mairie plusieurs semaines à l’avance n’est donc pas un luxe mais une nécessité !

Vos déménageurs vous remercieront.

Conseil n°4 : penser aux déménageurs

Comme nous l’avons évoqué plus haut, les québécois ont pour habitude de recourir au système D pour réduire les coûts de leur déménagement.

C’est pourquoi les livreurs de pizzas et autres chien-chauds côtoient les utilitaires dans les rues montréalaises le 1er juillet.

Loin de nous l’idée d’imposer une spécialité plutôt qu’une autre, il s’agit avant tout d’accorder de l’attention à celles et ceux qui vous prête main forte en ce jour si important et stressant.

Par conséquent, n’oubliez pas de prévoir sandwichs, collations et boissons pour entretenir la bonne humeur et recharger les batteries.

De même, veillez à bien fermer chaque emballage, à ranger vos biens dans des contenants adaptés et à ne pas trop charger vos cartons afin de favoriser une manutention avec peu d’effort.

 

restaurant entre amis

Conseil n°5 : ne pas laisser son animal derrière soi

Si le jour du déménagement peut paraître atypique voire amusant de l’étranger, il possède malheureusement un revers plus sombre.

En effet, trois fois plus d’animaux de compagnie seraient abandonnés durant la période du moving day.

Départ à l’étranger, surfaces trop petites, animaux interdits dans le nouveau logement, les excuses sont nombreuses.

Gardez toujours à l’esprit d’anticiper le transport ou la garde de votre animal durant votre déménagement.

Si malgré tous vos efforts, vous devez vous en séparer, assurez-vous de le mettre à l’abri chez un proche ou dans un refuge.

 

Toute l’équipe de HOMEBOX vous souhaite un bon déménagement et à tantôt ! ;)

 

Nos astuces pour devenir un pro du déménagement