Expatriation : comment bien choisir son déménageur international ?

S’il est fréquent que l’employeur prenne en charge un déménagement à l’international de A à Z, la logistique d’expatriation reste dans certains cas à la charge du salarié.

Il revient alors à ce dernier de se renseigner sur les formalités et taxes en vigueur dans le pays de destination mais aussi de choisir l’entreprise qui se chargera du transport des biens.

Bien qu’elle puisse sembler complexe, cette mission est possible en planifiant son déménagement plusieurs mois à l’avance et en suivant les sept précieux conseils ci-dessous.

 

1 - Déterminez ce que vous souhaitez envoyer à l’étranger

Avant toute chose, vous devez vous faire une idée précise du volume et du type de biens que vous voulez retrouver dans le pays de destination.

Votre futur logement est-il déjà tout équipé ? Est-il nécessaire d’amener ces appareils électroménagers non compatibles ou ces meubles fragiles et si compliqués à démonter et remonter ?

Dans tous les cas, sachez que vous n’êtes pas obligé de vous séparer des biens que vous prévoyez de laisser en France. La location d’un garde meuble pour les expatriés vous permettra de les stocker dans un lieu sûr, adapté et aux tarifs accessibles.

 

2 - Définissez la date de votre déménagement à l’étranger

Définir au plus tôt la date du déménagement est primordial pour deux raisons. 

Cela vous permet tout d’abord de vous organiser et de limiter le stress.

Mais surtout, cela aura une influence réelle sur votre budget. En effet, les tarifs des déménageurs diffèrent grandement selon la période de l’année.

Un déménagement en été est ainsi à éviter car la demande globale est bien plus élevée.

Le printemps est envisageable avec davantage de disponibilités et des tarifs plus raisonnables.

Toutefois, l’automne et l’hiver demeurent les meilleures saisons avec une plus faible demande, un agenda beaucoup plus flexible et des prix bas (hors vacances scolaires).

 

agenda d’un déménagement à l’étranger

 

3 - Choisissez votre mode de transport

Plusieurs options de transport sont à considérer lors d’une expatriation. Elles comportent toutes des avantages mais également des inconvénients : 

  • Le camion : le moyen de transport le moins onéreux si vous déménagez en Europe. C’est aussi, et malheureusement, le moins sûr,
  • Le train : un peu plus cher que le camion, le train est plus rapide et affiche des délais plus fiables mais ne dessert pas autant de communes,
  • Le container : le transport maritime est souvent privilégié pour les déménagements en outre-mer. Certes, les tarifs sont plus élevés mais le container est intéressant pour les gros volumes puisqu’il évite les allers-retours car il est possible de partager un container. Attention toutefois aux délais de livraison plus longs et peu fiables,
  • L’avion : l’option la plus onéreuse, adaptée aux situations d’urgence et aux faibles volumes.

 

4 - Faites réaliser plusieurs devis

À l’image d’un déménagement en France, demander des devis à plusieurs entreprises de déménagement internationales est un excellent moyen de définir un budget et de “faire jouer la concurrence”.

Attention toutefois à comparer des prestations équivalentes ! En effet, le mode de calcul et le coût de chaque poste (manutention, transport, assurance...) peut sensiblement varier d’une société à l’autre.

Vérifiez ainsi que les devis font mention : 

  • Du mode d’expédition (cf conseil précédent),
  • Des taxes de sortie et d’entrée,
  • Des frais de douane,
  • De la date du déménagement,
  • De l’assurance des biens (à hauteur de 1 ou 2 % de leur valeur),
  • De l’emballage/déballage des cartons (si souhaité),
  • Du démontage/montage des meubles (idem).

Afin que le devis soit au plus près de la réalité, exigez qu’un représentant fasse d’abord une première visite d’estimation à votre domicile.

 

5 - Demandez des recommandations

Une fois les devis obtenus, et pour vous aider dans votre choix, n’hésitez pas à vous renseigner sur les entreprises en concurrence.

Comparez leurs disponibilités, leur nombre d’années d’activité mais aussi les commentaires et avis déposés sur les forums, les blogs, les réseaux sociaux ou les annuaires.

Vous pouvez également demander à ces entreprises des témoignages de clients.

Enfin, vérifiez qu’elles appartiennent bien à la Fédération Internationale des Déménageurs Internationaux (FIDI).

 

containers-demenagement-international.jpg 

 

6 - Ajoutez les bonnes garanties et services

Parce qu’ils sont experts en mobilité à l’étranger, les déménageurs internationaux proposent souvent des services annexes qui peuvent se révéler très utiles suivant votre situation.

Parmi eux : 

  • Aide à l’immigration,
  • Transfert de monnaie,
  • Transport d’animaux de compagnie,
  • Service de nettoyage...

 

7 - Exigez des traces écrites

Afin d’éviter de très mauvaises surprises le jour du déménagement, exigez un devis qui comprenne l’intégralité des garanties et services assurés par l’entreprise, un contrat dûment rédigé et signé ainsi que les conditions générales de vente.