Loading...

INFOS COVID-19 - Accueils & centres ouverts, réservations et contrats à distance possibles. En savoir plus en cliquant ici.

INFOS COVID-19 - Accueils & centres ouverts, réservations et contrats à distance possibles. En savoir plus en cliquant ici.

Déménagement : reconnaître un déménageur mal attentionné

En bref : comment éviter les arnaques au déménagement ?

  • Consultez les annuaires de professionnels des syndicats de déménageurs,
  • Faites faire plusieurs devis pour comparer les tarifs,
  • Demandez conseil à vos proches et recherchez des avis sur le web,
  • Vérifiez l’enregistrement de l’entreprise aux registres légaux,
  • Demandez une attestation d’assurance valide.

Faux numéro de Siren, SAV inexistant, vols, surfacturation… dans le monde du déménagement, les escroqueries sont malheureusement fréquentes. 

Une baisse de vigilance (légitime) couplée à une petite annonce un peu trop alléchante et c’est un rêve de changement qui peut se transformer en vraie douche froide.

D’après la Fédération Française des Déménageurs, 80% des “entreprises” qu’elle aurait auditées présenteraient d’ailleurs de graves anomalies !

Mais comment s’y retrouver parmi les 1300 déménageurs professionnels qui interviennent sur le territoire et les milliers de propositions qui fleurissent sur le web ? 

Dans ce guide, nous vous donnons toutes les clés pour être certain de traiter avec un prestataire de confiance. 

Les différentes arnaques au déménagement

Les arnaques au déménagement sont nombreuses mais voyons tout de suite comment reconnaître les plus courantes.

Sachez tout d’abord que les escrocs arborent généralement deux profils distincts. Il peut ainsi s’agir :

  • D’intermédiaires se rémunérant grâce à des commissions obtenues en réalisant des devis à la chaîne, 
  • De faux déménageurs travaillant au noir et opérant sous un numéro de Siren fictif ou sans être enregistrés.

Dans le second cas, les préjudices peuvent être multiples pour le client :

  • Réalisation de la prestation sans facture ni assurance en cas d’accident,
  • Casse d’objets et/ou de meubles,
  • Facturation de services additionnels normalement pris en charge par le déménageur (petit matériel, taxes routières…),
  • “Chantage aux pourboires”. Le prestataire exige ici le règlement d’une somme supplémentaire contre remise du chargement restant,
  • Vols des biens ou des arrhes versées.

Recourir au travail dissimulé n’est par ailleurs pas sans conséquences pour le client puisque ce dernier sera, de facto, considéré comme complice !

Pire, il pourra encourir jusqu’à trois ans de prison et 45 000€ d’amende et voir les biens transportés confisqués s’il porte l’arnaque à la connaissance des autorités par le biais d’une plainte par exemple.

assiette bleue cassée

Comment trouver un déménageur de confiance ?

En France, il existe deux syndicats de déménageurs

Tous deux regroupent de nombreuses sociétés de déménagement dignes de confiance respectant différents critères de qualité. 

Dans le cas de la Chambre Syndicale du Déménagement par exemple, les entreprises doivent faire leurs preuves pendant deux ans avant d’obtenir le label.

Attention toutefois car il arrive que certains individus pratiquent l’usurpation de labels (une liste non exhaustive est disponible ici). N’hésitez donc pas à consulter directement leur annuaire afin de trouver une société affiliée près de chez vous.

Pour orienter votre choix, vous avez aussi la possibilité de réaliser plusieurs devis. Vous constaterez alors que les prix peuvent varier substantiellement d’un prestataire à l’autre. 

S’il convient de se méfier des tarifs exorbitants, les offres trop alléchantes sont aussi à mettre de côté.

Enfin, usez et abusez du bouche-à-oreille ! Demandez conseil à votre famille, vos amis ou vos collègues.

Faites également une recherche sur le web pour vous faire une idée de la réputation de la société. Attardez-vous surtout sur les avis négatifs présents sur les forums ou les blogs, les faux avis positifs étant légion sur Internet.

Et n’oubliez pas que si vous avez le moindre doute, c’est qu’il n’y a pas de doute. :)

Ce qu’il faut vérifier avant de signer

Si ce guide entend vous protéger des individus malveillants, il convient de rappeler que la majorité des déménageurs exercent leur métier avec professionnalisme.

Pour les reconnaître, sachez qu’une entreprise de déménagement digne de son nom doit obligatoirement :

Vous avez choisi un prestataire ? Bien. Passons à présent en revue les autres points qu’il convient de vérifier pour vous assurer de sa probité :

  • Les coordonnées : appelez l’entreprise pour valider son numéro de téléphone puis vérifiez que l’adresse postale est correcte,
  • Le numéro de Siren : il doit figurer sur le site du prestataire. Demandez-en la confirmation par téléphone et croisez ces informations avec le site Infogreffe qui répertorie les entreprises françaises en activité. Il vous indiquera les éventuelles mises en liquidation judiciaires et fermetures,
  • La sous-traitance : veillez à ce qu’il ne soit pas fait mention d’un intermédiaire pour le déménagement. Si vous n’avez toutefois pas le choix, le contrat devra établir la responsabilité à 100% de l’entreprise de déménagement en cas de problème avec le sous-traitant,
  • Le prix : délais, paiement, conditions… certains déménageurs peuvent demander des frais supplémentaires (matériel lourd, immeuble sans ascenseur…). Assurez-vous que le contrat précise ces conditions et que le tarif annoncé correspond à la prestation demandée.

Enfin, soyez très vigilant si l’entreprise exige le paiement du transport ou de la location du véhicule par exemple avant d’avoir signé le contrat ou sans s’engager sur une date ou un lieu. Ces pratiques ne sont pas la norme et nous vous recommandons de passer votre chemin.

personne signant un contrat sur une table

Bien évaluer son cubage pour éviter les mauvaises surprises

L'évaluation du cubage est déterminant dans le prix de la prestation

Comme le rappel l’association 60 Millions de Consommateurs, les sociétés de déménagement ont un devoir de conseil. Déterminer le cubage du client en fait partie.

Pourtant, nombreuses sont les entreprises à ne plus proposer ce service.

Pour éviter une surfacturation de dernière minute ou une immobilisation du camion pour dépassement du PTAC, mesurez vos meubles et cartons et arrondissez au mètre cube supérieur.   

Si vous voulez avoir l’esprit tranquille, demandez à votre déménageur de mandater un métreur qui assurera la mesure du cubage chez vous et vous dégagera de toute responsabilité en cas d’erreur.

Mise à jour : 25/08/2020