INFOS COVID-19 - Les centres HOMEBOX mettent en place des mesures spéciales pour participer à la lutte contre le coronavirus. Merci d’en prendre connaissance en cliquant ici.

INFOS COVID-19 - Les centres HOMEBOX mettent en place des mesures spéciales pour participer à la lutte contre le coronavirus. Merci d’en prendre connaissance en cliquant ici.

Comment déménager dans un logement plus petit en 7 étapes

se débarrasser de son canapé avant un déménagement

Si le déménagement peut générer du stress ou de l’appréhension, il peut aussi s’avérer libérateur.  C’est le cas lorsque l’on déménage dans un logement plus petit, en passant d’une maison à un appartement par exemple. Opter pour moins grand est une excellente opportunité de vivre dans un logement vraiment à son image en allant à l’essentiel grâce à des espaces mieux pensés et plus simples d’entretien.

Vous ne savez pas quoi garder ? Vous vous demandez comment conserver votre confort malgré les mètres carrés en moins ? Voici un guide clé en main pour celles et ceux qui ont choisi de vivre dans plus petit.

  1. Organiser son déménagement
  2. Faire la chasse aux gros volumes
  3. Désencombrer les espaces de stockage
  4. Trier ses meubles
  5. Passer les pièces à vivre au peigne fin
  6. Optez pour des objets multifonctions
  7. Louer ce qui vous sert peu

Avant toute chose, parlons un peu de méthode avec la technique dite “des 4 piles”. Répartir l’ensemble de vos objets dans les 4 piles suivantes vous permettra en effet de gagner un temps considérable :

  1. À vendre : comme son nom l’indique, il s’agit des objets que vous revendrez sur Internet ou dans le cadre d’un vide-maison. L’argent récolté vous permettra d’acheter des meubles plus adaptés à votre nouveau logement et même de vous faire plaisir,
  2. À donner aux proches : la pile des éléments que vous souhaitez donner à votre famille ou à vos amis,
  3. À donner aux associations : de nombreux organismes seront ravis de récupérer les objets dont vous ne voulez plus comme Emmaüs ou les Ressourceries,
  4. Au rebut : la pile de ce que vous destinez à la poubelle ou à la décharge (attention aux consignes de tri).

Vos piles sont prêtes ?

Parfait !

Passons à présent au grand tri. Suivez notre guide en sept étapes pour déménager dans plus petit l’esprit léger.

1 - Organiser son déménagement

Comme pour un déménagement classique, il conviendra en premier lieu de déterminer la date et de trouver le prestataire au plus tôt.

Cela vous permettra de connaître le coût de votre déménagement et de faire, par la suite, des arbitrages sur ce qu’il sera utile de conserver ou non.

Prenez également le temps de mesurer votre nouveau logement dans les MOINDRES détails : surface des pièces, dimensions des ouvertures, hauteur sous plafond…

N’hésitez pas à demander ou à réaliser un plan des lieux pour mieux vous projeter.

Mesurer les pièces vides pour un déménagement
Mesurer les pièces vides pour un déménagement

2 - Faire la chasse aux gros volumes

Afin d’y voir plus clair rapidement, commencez par les objets très volumineux, meubles et gros électroménagers en tête.

Parcourez chacune de vos pièces en vous demandant si votre table 12 places frigo vous sera utile dans ce plus petit appartement, si vous pourrez brancher votre sèche-linge ou bien si vous aurez la place de stocker cette collection très imposante de bandes dessinées.

3 - Désencombrer les espaces de stockage

Que vous habitiez en maison ou en appartement, il est très probable qu’au moins un espace de votre habitation ait été alloué à du simple stockage.

C’est le cas du garage, de la cave, des toilettes ou des placards de la salle de bain.

Commencer par ces espaces est un excellent moyen de dire rapidement adieu à des objets dispensables.

4 - Trier ses meubles

Pour cette étape, vous allez devoir tenir compte de deux informations essentielles afin d’éviter les (très) mauvaises surprises :

  • La surface de votre logement,
  • Les dimensions des portes et fenêtres.

Une fois ces données en tête, nous vous recommandons de penser “à l’envers”.

En effet, les meubles possèdent souvent une valeur sentimentale qui peuvent rendre la phase de tri complexe émotionnellement.

Plutôt que de vous concentrer sur ce que vous devez jeter, songez plutôt à ce dont vous ne pouvez pas vous séparer.

Par exemple, si l’ensemble de vos biens disparaissait demain, quels sont ceux que vous remplaceriez sur-le-champ ?

5 - Passer les pièces à vivre au peigne fin

Salon, salle à manger, cuisine, des centaines d’objets (des plus utiles aux plus insolites) attendent leur tour dans les pièces à vivre.

À nouveau, il est possible que les sentiments viennent mettre leur grain de sel dans cette étape.

Pour reprendre rapidement vos esprits, demandez-vous si ce chandelier vous encombre ou si ce bout de canapé vous procure de la joie.

Réfléchissez également à des compromis. Pourquoi ne pas accrocher au mur de votre futur salon cette belle assiette et donner le reste du service (qui ne vous est pas vraiment utile, reconnaissons-le) à des amis ?

Si cet exercice demeure trop difficile, obtenir les derniers mètres carrés qu’il vous manque via la location d’un box vous permettra de vous accorder un temps de réflexion supplémentaire sans sacrifier votre budget.

6 - Opter pour des objets multifonctions

Vivre en appartement après une maison signifie aussi parfois changer de meubles car les vôtres occupent trop d’espace ou ne rentrent tout simplement pas.

Heureusement, de nombreux meubles et objets “multitâches” existent et donnent accès à un niveau de confort équivalent tout en gagnant de la place : lit avec tiroirs, table à rallonge, four combiné...

7 - Louer ce qui vous sert peu

Appareil à raclette, perceuse, taille-haie… autant d’objets volumineux qui ne servent qu’occasionnellement et que vous pouvez louer !

Qu’il s’agisse d’une tondeuse sur Kiloutou ou d’une machine à coudre sur AlloVoisins, la location vous permet de vous désencombrer tout en faisant des économies et un geste pour la planète.

Que demander de plus ? :)