Loading...

INFOS COVID-19 - Accueils & centres ouverts, réservations et contrats à distance possibles. En savoir plus en cliquant ici.

INFOS COVID-19 - Accueils & centres ouverts, réservations et contrats à distance possibles. En savoir plus en cliquant ici.

Location : le ménage et les petits travaux à faire avant déménagement

Grand ménage et réparations avant déménagement : ce à quoi le locataire sortant doit penser : 

  • Élaborer une todo list précise des éléments à nettoyer et réparer,
  • Vider intégralement le logement et dégivrer le frigo,
  • Prévoir le matériel de nettoyage nécessaire,
  • Nettoyer de haut en bas en commençant par les pièces les moins passantes,
  • Reprendre l’état des lieux d’entrée pour déterminer les éléments à réparer.

Quel locataire n’a jamais craint de ne pas récupérer l’intégralité de sa caution ?

Lorsque l’on vit dans un logement depuis plusieurs années, des dégradations d’usage ainsi qu’une usure naturelle peuvent en effet apparaître.

Peintures tachées, sols rayés, hauts des placards poussiéreux : une remise au propre de la maison ou de l’appartement est donc nécessaire si vous déménagez. 

Votre dépôt de garantie en dépend !

Toutefois, si le ménage et certains petits travaux vous incombent, l’ensemble de la remise en état ne sera pas nécessairement de votre fait. 

Dans ce guide, vous apprendrez comment organiser le ménage de votre logement et prioriser les menues réparations pour être certain de récupérer votre caution à la sortie.


Avant de vous lancer dans le grand ménage

Nettoyer son appartement pour l’état des lieux de sortie n’est jamais une étape facile.

Pour gagner du temps et de l’énergie, faites en sorte de vider intégralement votre ancien domicile en amont.

Cela vaut aussi pour le réfrigérateur et le congélateur qu’il conviendra de dégivrer.

Pour alléger votre charge mentale, élaborez au fur et à mesure une liste de ce que vous aurez à faire le Jour J. Nous vous proposons une ébauche en fin d’article mais il est très probable que vous deviez ajouter des tâches propres à votre situation.

Si vous déménagez à plusieurs centaines de kilomètres, voire à l’étranger, et que vous ne pouvez pas revenir faire le ménage après votre déménagement, vous pouvez au choix : 

Bien entendu, ne coupez ni le compteur d’eau ni d’électricité avant d’avoir commencé. :)

frigo contenant une boîte de conserve


Ayez le bon matériel...

La remise au propre de votre appartement ou de votre maison nécessite un minimum d’équipement.

Sans tomber dans l’excès, voici ce qu’il vous faudra prévoir pour être confortable lors du nettoyage et des réparations : 

  • Un balai,
  • Un aspirateur,
  • Des éponges,
  • Un seau et une serpillère,
  • Des sacs poubelles,
  • Des produits nettoyants (vitres, WC, anti-tartre, sol, four…),
  • Une brosse WC,
  • Des chiffons et des torchons,
  • Une boîte à outils pour les éventuelles réparations.

Notre astuce : si vous avez demandé de l’aide à vos proches, prévoyez des éponges, chiffons et balais en plusieurs exemplaires pour être plus efficace.

Attention, les détergents peuvent rapidement représenter un budget non négligeable. Ils sont, par ailleurs, régulièrement pointés du doigt pour leurs impacts sur la santé.

Si vous le pouvez, envisagez de réaliser vos propres détergents à l’aide de vinaigre blanc, bicarbonate de soude, citron et autre savon de Marseille.

Voici un tutoriel vidéo qui devrait vous mettre le pied à l'étrier.

 

 


...et la bonne méthode

Une remise en état efficace de votre ancien domicile ne peut se faire sans un minimum d’organisation :

  1. Débutez pas les pièces dans lesquelles vous n’aurez pas besoin de repasser ensuite afin de ne pas les salir à nouveau (bureau, salle de bain, buanderie…),
  2. Commencez le nettoyage par les parties hautes puis descendez progressivement,
  3. Terminez par les murs et les sols en prenant soin de fermer la porte de chaque pièce que vous venez de terminer.


Nettoyage avant déménagement : la todo list pour ne rien oublier

Pour maximiser vos chances de récupérer votre caution dans son intégralité, voici une check list non exhaustive de ce qu’il vous faudra entreprendre avant de rendre les clés : 

  • Lavez les vitres, miroirs et cabines de salle de bain,
  • Dépoussiérez les portes, le dessus des poignées et les plinthes et nettoyez les huisseries,
  • Nettoyez les bouches d’aération, les VMC mais également les prises en coupant le courant au préalable,
  • Récurez la douche, le lavabo, les éviers et les toilettes pour retirer le tartre,
  • Décrochez les stickers, les clous et les crochets et lessivez les murs, surtout si vous êtes fumeur,
  • Époussetez les placards et les éléments fixes à l’intérieur comme à l’extérieur et au-dessus,
  • Nettoyez le four et les plaques de cuisson,
  • Dépoussiérez et nettoyez les rideaux et les stores,
  • Nettoyez les sols (parquet, carrelage, moquette…) en adaptant le produit à la surface,
  • Remplacez les ampoules usées et lavez les lampes,
  • Nettoyez les parties annexes : cave, garage, balcon, terrasse et jardin.

homme faisant le ménage chez lui


Petits travaux avant état des lieux : les obligations du locataire

Concernant l’entretien et les petites réparations durant toute la durée de la location et jusqu’à la fin du bail, les choses sont assez claires.

Le décret n° 87-712 du 26 août 1987 sur les réparations locatives stipule que le locataire doit :

  • S’assurer du « maintien en état de propreté » des murs, 
  • Se charger des « menus raccords de peintures et de tapisseries » avant l’état des lieux de sortie.

Concrètement et sauf cas d’usure naturelle*, vous avez l’obligation de rendre le logement exactement dans l’état dans lequel vous l’avez trouvé.

Tout ce que vous aurez modifié sciemment devra donc retrouver son aspect originel sauf si vous avez choisi de modifier peintures et papiers peints dans des couleurs neutres.

À son départ du logement, le locataire sortant doit donc : 

  • Reboucher les trous réalisés dans les murs,
  • Repeindre les murs ou recoller/poser du papier peint,
  • Refaire les joints de la baignoire et de l’évier si nécessaire,
  • Déboucher les évacuations,
  • Fixer les prises électriques mobiles,
  • Réparer les meubles ou appareils endommagés appartenant au propriétaire,
  • Réparer les vitres ou le carrelage cassés.

Si vous avez le moindre doute, reprenez votre état des lieux d’entrée et énumérez ce qui a changé depuis votre arrivée.

Notre astuce : comme il n’est pas toujours simple d’y voir clair après avoir passé plusieurs années dans le même logement, n’hésitez pas à demander l’aide d’une tierce personne qui aura un regard neuf. 

*Vivre dans un logement durant une période prolongée entraîne une usure avec le temps (jaunissement de la peinture, petites rayures au sol, vieillissement de la moquette…). Comme l’énonce le décret du 30 mars 2016, cette usure normale ne saurait être imputée au locataire sortant. 


Comment refaire les peintures avant un déménagement ?

Que vous quittiez ou arriviez dans votre logement, la peinture fait partie des petits travaux simples mais toujours efficaces pour redonner une seconde jeunesse à vos murs

Après un nettoyage, à l’éponge ou à la brosse, appliquez une couche d’apprêt pour que la peinture définitive prenne bien. 

Optez ensuite pour une peinture à la couleur neutre et si possible lumineuse (blanc ou beige, par exemple), de préférence monocouche pour gagner du temps. 

Si vous devez faire appel à un professionnel, par manque de temps ou de proximité géographique, n’oubliez pas de comparer les devis afin de vous rendre compte des tarifs pratiqués par rapport à votre surface à peindre, qui sera à mesurer en amont.

Mis à jour le 22/10/2020